First European Commission acknowledgement on depleted uranium dangerosity for human health – première reconnaissance par la Commission européenne sur la dangerosité de l’uranium appauvri pour la santé humaine

My whole paper is here – lien vers mon article complet en anglais..

 

Here’s the reply when I sent to the EC my first draft – réponse de la Commission à mon premier brouillon

 

lettre Andriukaitis.png

My email on 26 Nov 2017 :

lettreAndriukaitis-0.png

To which must be added / à quoi il faut ajouter :

Dapkus letterlien pour télécharger mes échanges avec la CE / link to download the conversation

I warmly welcome the move by European Union Commissioner Vytenis Andriukaitis to recognize for the first time the dangerosity of depleted uranium for human health. Je remercie profondément le commissaire européen Vytenis Andriukaitis de reconnaître pour la première fois la dangerosité de l’uranium appauvri pour la santé humaine.

This is the first time a public body recognizes openly the dangerosity of depleted uranium. The publication referred to by Mr Klaus Berend is the English version of my book downloadable here.

C’est la première fois qu’une autorité publique reconnaît la dangerosité de l’uranium appauvri. La publication à laquelle M. Klaus Berend fait référence est la version anglaise de mon livre téléchargeable ici. (la version anglaise est épidémiologiquement un peu plus complète que la VF)

I hope that more will follow and that the results on depleted uranium and lower levels of alpha emission (start from here for my most recent data, also provided in reply to the European Commission, see all links included in article) will bring an end to depleted uranium weapons.

J’espère que d’autres décisions suivront, que le public sera directement informé de la dangerosité de l’uranium et des plus faibles doses (cf. aussi lien ci-dessus pour plus d’informations fournies également à la Commission en réponse) et que les armes à uranium appauvri finiront par être bannies définitivement.