Dans la vallée de l’Ubaye, la République a planifié le secret sur la contamination à l’uranium appauvri

Un commentateur régulier de ma pétition attire mon attention sur la situation sanitaire assez triste dans la région de Jausiers & Barcelonnette – cela se vérifie rapidement par la mise en place récente d’une nouvelle maison de santé par les autorités, de quelques sujets sur l’autisme dans les journaux locaux… Je pensais déjà auparavant à aller jeter un coup d’oeil sur le site de Prads-Haute-Bléone concernant la possibilité d’uranium appauvri comme lest dans l’avion Germanwings [comme le vol El Al aux Pays Bas en 1992], l’évidence est qu’il y a en effet eu un panache et que du fait de l’orientation du crash le panache s’est déversé derrière le sommet des Trois Evêchés. Ce panache se constate par une végétation brunie et parfois morte sur des flancs de montagne de St Martin d’Entraunes à Bayasse, Uvernet, Barcelonnette, Jausiers, St Etienne de Tinée, Isola et même St Sauveur de Tinée. Plus bas dans la vallée de la Tinée où le trafic est pourtant plus important, la végétation est pourtant beaucoup plus verte et dénuée d’arbres morts. On voit très facilement comment le flanc exposé aux retombées (i.e. versant regardant vers le couchant) est toujours le plus exposé, fort logiquement pour un panache allant vers l’est et retombant peu à peu. La situation n’est pas dramatique actuellement mais quand même triste et sera amenée à empirer très progressivement du fait de la désintégration progressive des atomes d’U238 en descendants à demi vie de plus en plus courte et donc à destructivité de plus en plus importante.

Si on lit le communiqué de la mairie, on voit qu’il existait un projet privé. Facile dans une région où les terrains abondent. Ah, mais non… Si on construisait plutôt le site sur un ancien quartier militaire où les médecins seront placés sous écoute !

Un peu plus tard, je recevais en mairie trois praticiens locaux : un kinésithérapeute, un dentiste et un ostéopathe m’annonçant qu’avec une généraliste ils voulaient – à quatre – créer une maison de santé privée. Je leur précisais alors que nous n’avions aucun moyen légal pour les aider dans la mesure où leur projet était privé et que s’ils devaient choisir la villa Miréio ou un terrain au Pont long nous ne serions pas maître du prix à proposer.
Monsieur le Sous-préfet leur confirma ensuite qu’ils ne pourraient bénéficier d’aucune subvention.

Suite à nos réunions avec tous les généralistes, il était évident que certains étaient prêts à étudier les possibilités de création d’une maison de santé, alors que d’autres n’y étaient pas favorables. Dans ces conditions, je saisissais l’Observatoire Régional de la Santé pour obtenir un diagnostic du territoire et Monsieur le Sous-préfet provoquait une réunion avec l’ORS, mais aussi l’Agence Régionale de Santé (État), et la Région qui finance ces maisons. Il ressortait que nous nous trouvions dans des conditions où ces partenaires se déclaraient prêts à avancer avec la commune ou l’interco. En regrettant de ne pas pouvoir imaginer cette maison tout à côté de l’hôpital, dans les locaux de l’actuelle crèche (ce qui imposait une reconstruction de la crèche ailleurs), nous fixons notre choix pour cette future réalisation dans le quartier du 11e BCA.

La maison de santé sera donc “au printemps 2020, à l’entrée de l’ancien quartier militaire du 11e BCA. Tiens, on a bien l’impression que l’Etat et la région sont ultra pressés, mais finalement le projet n’avance pas ! Il s’agissait juste bien d’assurer qu’il y ait un machin quelconque dans un quartier militaire pour organiser la surveillance des populations et assurer le silence sur l’origine réelle des maladies amenées qui plus est à augmenter au fil du temps.

Commentaire rapide : il est évident que le pilote lui-même était un national-socialiste de tendance allemande, amouraché du discours pseudo écolo d’Hitler répandu ex-post par des individus comme De Jouvenel, qu’il n’ignorait pas la présence d’uranium appauvri dans son avion, connaissait les armes à uranium appauvri du voisin français et s’est mis en tête de faire tomber son avion pour pourrir l’environnement dans une région très préservée – j’évoque ce type de démarche suicide (comme pour n’importe quel terroriste) et le lien avec le refoulement de la bisexualité naturelle dans mon livre From an Einstein Syndrome to the people. C’est dans la nature de la démarche terroriste : on peut avoir une idée précise derrière la tête mais elle disparaît des médias car le mode d’action est puant. Ben Laden avait dans sa bibliothèque Rogue State, livre présentant les armes à uranium appauvri [le fichier du livre trouvé dans la bibliothèque du terroriste se trouve sur le site de la CIA… chapitre 12 “Depleted uranium”] dont le voisin irakien avait reçu une énorme cargaison en 1991 et encore lors des bombardements de Bill Clinton en 1996 et 1998. Saddam Hussein avait de plus en plus islamisé son régime, étranglé par le blocus américain et rongé de l’intérieur par l’uranium appauvri, sur ses dernières années. ll est possible que Saddam Hussein et Ossama bin Laden aient été effectivement en relation un jour, mais c’était certainement et évidemment pour parler d’uranium appauvri…

On voit déjà souvent des arbustes morts plutôt dans les fonds de vallées (par exemple entre Bayasse et Barcelonnette et au sud de St Martin d’Entraunes). Dans un secteur de haute montagne avec une pollution sur des flancs assez abrupts, la pluviométrie déplacera la pollution relativement rapidement vers les cours d’eau puis la mer.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s