Sur les “camps polonais” – “Polish death camps”

La fameuse expression “les camps polonais”. “Propagande des services secrets allemands”, “ouhlalà le nazisme le retour”… Le gouvernement polonais qui s’oppose encore au retour de cette expression peu compréhensible dans le vocabulaire. Incompréhension générale.

Evidemment, les services secrets du Bund cherchaient seulement, dans les années 1960, à faire quelque chose de légitime, dénoncer la confusion entre le nazisme et les nouveaux camps d’extermination modèle soviétique installés en Pologne socialiste : les mines d’uranium dont j’évoque déjà l’existence dans La solution finale par le travail forcé, lorsque l’uranium remplace le Zyklon B et sur ce site Web, bien sûr. J’ai en effet quelques documents supplémentaires sur celles des mines d’extermination qui se trouvaient en Pologne, les voici. Le second document présente une cartographie qui n’inclut pas Kamionka, qui a certainement eu trop peu de survivants, mais observez déjà le gros chiffre de Kowary.

So, for those who don’t understand French but heard of the “Polish death camps” phrase, the obvious explanation, you shall have guessed it alone by reading my pictures, Communist death camps. German secret services in the 1960’s knew. Circulated the phrase “Polish death camps”. What else could they do ?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s