Le cas Valentin Marcone, un effet de la pollution du tunnel de Sauclières

Il convient d’abord de se référer à mes articles scientifiques sur les blessures traumatiques au cerveau, et à mes anciennes pages sur la contamination à uranium appauvri par le tunnel de Sauclières. Valentin Marcone, ouvrier de scierie dans le secteur le plus affecté manipulait donc fréquemment du bois contaminé par l’uranium appauvri, ce qui entraîne un risque extrêmement élevé de contamination interne via échardes de bois contaminé en l’absence de protections spécifiques (l’effet shuriken[1] et l’activité alpha se combinant pour produire de nombreuses échardes transportant des nanoparticules d’UA), et ne parlons pas des projections de découpe des scies mécaniques…

Il a évidemment développé des troubles neurologiques graves de ce fait. Hyper agressivité résultant de la combination de l’irritabilité, de l’impulsivité, de changements d’humeur qui sont purement l’effet de dommages internes au cerveau. Les rapports sociaux sont aussi affectés. L’entrée dans la schizophrénie est prévisible du fait de la longue période dans ce travail lié à cette source de contamination – il connaissait le tunnel et sa pollution à UA, c’est évident – et d’une sorte de prise de goût à cette contamination car il entretenait certainement un projet politique occitaniste (son positionnement à l’extrême-droite a été noté dans les médias), tendance national-socialiste donc qui impliquait certainement un projet de victimisation dans le but de se positionner ensuite en fer de lance du mouvement social et communautariste occitaniste (voir mon article scientifique sur la schizophrénie [2] – en d’autres termes, il se met à rechercher délibérément la contamination à des fins politiques, même si cela endommage en même temps son système nerveux et son corps tout entier). Ce pourquoi il décompense brutalement lorsqu’il apprend qu’il risque d’être licencié. Il se vivait comme paramilitaire, signa donc l’une des pétitions, celle lancée par des militaires jeunes. Il s’inspirait probablement directement de Simonde de Sismondi et de ses Etudes de 1836 qui appellent à la formation de milices populaires armées.

Pour ma part j’estime qu’il doit passer le reste de ses jours non en prison mais en asile psychiatrique.

[1] The shuriken effect of fertile alpha emitters : a physical process behind findings of chemical toxicity of depleted uranium. International Journal of Nanoparticle Research, 2021; 4:15. DOI: 10.28933/ijonr-2021-03-1303

[2] Schizophrenia: An Observational Study and Demonstration that Alpha-emitting Nanoparticulates Effect Is not Hereditary but Direct in the Brain (Explaining Core Relation with TBI). American Journal of Medical Case Reports, vol. 8, no. 12 (2020): 453-455. doi: 10.12691/ajmcr-8-12-5.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s